Le groupe CT est devenu YT

Le groupe CT est devenu YT

Le passage du groupe latin CT à YT est une évolution commune à toute la Romania occidentale. A l'époque du roman I, on avait ainsi : ünŏcte > nòite  « nuit » ülĕcte > lèite « lit », ülacte > laite « lait », üfructu > fruito « fruit », ütrŭcta > troito « truite » (U roman est alors prononcé [ u ], il deviendra [ y ] en fr., oc. )

L’évolution s'est ensuite poursuivie dans certaines régions, avec un déplacement de la prononciation palatale qui glisse vers le T, lequel devient TH puis TSH [ t∫ ], écrit CH, d’où les formes actuelles noche (castillan), nuèch (occitan languedocien, provençal, limousin), frucho, fruch, trocha, leche, lach, … Sainte-Sigolène est dans la zone qui garde IT ; on notera très peu d'exceptions : pacha (lat. pacta) : « accord scellant une vente », mais on sait que c’est ici un mot trans-dialectal qui a connu une extension forte, pacheiar « négocier un achat, marchander », trachoira (lat. tractoria) « cheville d’attelage » ( traitoira dans le Velay ouest), joncha « andain » (lat. juncta « ce qui a été rapproché »).

Au contact d’une voyelle, Y a formé une diphtongue, au contact d’une consonne, il l’a palatalisée :
üpĭncturare > penhtrare « peindre »
ücĭncta > tsenhta « ceinte »
üsanctu > sanhto « saint »

Regardons de plus près la forme occitane sant. Les textes occitans de l’époque III écrivent « saint », INT ne pouvait représenter que NHT ; donc N était probablement encore palatal à cette époque. Nous avons sporadiquement dans la toponymie occitane ou arpitane la forme sanch (Sanchèli « Saint-Chély », Sanchamant « Saint-Chamant », Sanchamont « Saint-Chamond ») qui suppose que l’articulation palatale a pu glisser vers T à l’occasion d’un changement de séparation syllabique : sanhtamant> santhamant > santshamant = Sanchamant « Saint-Chamant ». Le gascon a sanctu > sent suivant la règle commune au castillan et gascon où tout A devant palatale devient E. Nous verrons que le patois sigolénois garde une trace de l'ancien contact avec NH dans des mots comme centa.

A Sainte-Sigolène, on utilise sant pour les noms toponymiques. Le nom de la commune a une double forme, Santa Segolena ou Santa Sigolena ; Sant Roman [ sʀu’mo ], etc ; mais sènt pour les personnages de la tradition catholique, c’est dans ce cas un simple emprunt au français ainsi qu’en témoigne la prononciation [ s ] qui est inconnue dans les mots autochtones pour lesquelles ÈN = [  ], EN = [  ], ENH = [ ĩ ] .

X, c’est à dire KS, est devenu YS

üexsartu > eissarto > eissart, üexamene > eissámene > eissam « essaim » üex  + aquare > eissaguare > eissagar « lessiver », üsĕx > sèis « six ».

Paja precedenta

Paja seguenta




Auteur: Didier Grange - 2014- modifié- 2016

Parler de Sainte-Sigolène

Le roman

Alphabet étendu

Quelques notions de phonétique articulatoire

Le système vocalique du roman occidental

L’accentuation romane

Sonorisation des consonnes intervocaliques sourdes

Palatalisation de C et de G devant E et I (première palatalisation)

Effacement des voyelles finales E et O

Effacement des voyelles posstoniques

Evolution de V latin

Affaiblissement de B intervocalique

Affaiblissement de D intervocalique

Affaiblissement de DH intervocalique

Affaiblissement de G intervocalique

Effacement de N instable en fin de mot

Conservation de AU primitif

La diphtongaison de È et de Ò en roman I

La diphtongaison de E et de O en roman II


Le groupe CT est devenu YT


La diphtongaison de È et de Ò en roman III

Formation de U antérieur, fermeture de O ( Ụ )

Introduction des mots savants

Disparition du système de cas

Le système vocalique sigolénois

Séparation de A antérieur et de A postérieur

La palatalisation moderne

E peut être prononcé I

Simplification des triphtongues

La prononciation proclitique

Les mots brefs

Effacement de S

Effacement de L

Effacement des consonnes finales

Consonantification des voyelles

Déplacement d'accent

Le suffixe ÈIR/ÈIRA

Le suffixe AOR devenu ÒUR

Palatalisation de GL

E devant R

L'interdiction

La négation

La restriction

L'action répétée

Les articles

Les pronoms

Les articles et pronoms démonstratifs

Les adjectifs et pronoms possessifs

Les adjectifs numéraux

Le sujet indéfini

Le présent simple

Le présent composé

Le passé simple

L'imparfait

Le futur simple

Le conditionnel

Le subjonctif

L'impératif

Conjugaison de Èsser

Conjugaison de Aver

Conjugaison de Faire


Marraire
Tèrras occitanas de Velai e Vivarés
Çais sètz benvengut.
Diluns 20 de novembre de 2017
doas oras e vint-a-sèis
A Prepaus | Mapa | Letra Marraire |
Crotz