Les pronoms

Les pronoms

Les pronoms personnels sujets

A Sainte-Sigolène, comme de façon générale en roman, on n’utilise pas de pronoms sujets: sig. vòle pas « je ne veux pas ». La généralisation des pronoms sujets est caractéristique du français et de l’arpitan, mais est étrangère à l’identité occitane. Dans notre patois, comme ailleurs en langue d’oc, l’utilisation du pronom est exceptionnelle mais permet de placer le propos dans la perspective du sujet, me-n vau (« je m’en vais », perspective neutre) et ieu me-n vau (« je m’en vais », perspective du sujet).

Tableau des pronoms sujets (parler sigolénois)








Stade roman III

ieu

tu

el
ela

nosautres
nosautras

vosautres
vosautras

els
elas

Parler sigolénois actuel

ieu

tu

i-ele, i-elo
i-ela

nosautres
nosautras

vosautres
vosautras

i-eles
i-elas

[ jiu ]

[ tjy ]

[’jilø], [’jilu]
[’jilɔ]

[nu’zautʀi]
[nu’zautʀa]

[vu’zautʀi]
[vu’zautʀa]

[’jili]
[’jila]

Le vouvoiement de la deuxième personne du singulier est rendu par vos [ vu ].

Comme presque partout en occitan, la série des pronoms sujets est également utilisée comme série de pronoms compléments toniques, c’est-à-dire dans des emplois comme
aquò es per ieu « c’est pour moi »
aquò es a ieu « c’est à moi »
davant tu « devant toi »
a-randa i-elo « tout près de lui »
ieu mai « moi aussi »
per vos « pour vous » (vouvoiement)
per vosautres « pour vous » (pluriel)

Les pronoms personnels compléments

Les compléments directs

Tableau des pronoms personnels compléments (parler sigolénois)









me

te

lo
la
o

nos

vos

los
las

lo est ici également remplacé par le.

Le pronom neutre est prononcé [ vu ] ou [ u ]. Il ne se confond jamais avec lo (le) (le français utilise « le » à la fois comme pronom masculin et pronom neutre).

Les compléments indirects seuls

Tableau des pronoms personnels indirects seuls (parler sigolénois)









me

te

li

nos

vos

lhur

Diá-li o « dis le lui »

Les compléments indirects associés à une préposition

Ce sont les pronoms sujets, comme indiqué plus haut.

La place des pronoms

La place des pronoms dans une phrase suit quelques règles différentes du français:

Lorsque deux pronoms accompagnent un verbe, on place d’abord celui qui se rapporte à une personne:

Te o dise « je te le dis »
Adusètz me lo « amenez-le moi »
Baila me lo « donne le moi »

Lorsqu’un verbe à l’infinitif est subordonné à un autre verbe, le pronom complément de l’infinitif se place de préférence avant les deux verbes (suivant la formulation de Louis Piat dans Grammaire générale populaire des parlers occitaniens).

Te me chau paiar : « il te faut me payer »
Me la chau anar veire « Il me faut aller la voir »

Les pronoms relatifs

Le patois sigolénois, comme l’occitan moderne, ne connait qu’un seul pronom relatif : que.
L’òme que te dise « l’homme dont je te parle »
La filha que vendrá « la fille qui viendra »
L’an que naisseguère « l’année où je suis né »

Toutefois, onte peut-être utilisé comme pronom relatif de lieu : Lo país que sem ana(t)s / Lo país onte sem ana(t)s « la région où nous sommes allés ».

Les pronoms interrogatifs

Le patois sigolénois n’emploie pas le pronom occitan quau « qui », mais la forme arpitane qui que: qui que sètz ? [ tjikø’se ] « qui êtes-vous ? »

Paja precedenta

Paja seguenta




Auteur: Didier Grange - 2014- modifié- 2016

Parler de Sainte-Sigolène

Le roman

Alphabet étendu

Quelques notions de phonétique articulatoire

Le système vocalique du roman occidental

L’accentuation romane

Sonorisation des consonnes intervocaliques sourdes

Palatalisation de C et de G devant E et I (première palatalisation)

Effacement des voyelles finales E et O

Effacement des voyelles posstoniques

Evolution de V latin

Affaiblissement de B intervocalique

Affaiblissement de D intervocalique

Affaiblissement de DH intervocalique

Affaiblissement de G intervocalique

Effacement de N instable en fin de mot

Conservation de AU primitif

La diphtongaison de È et de Ò en roman I

La diphtongaison de E et de O en roman II

Le groupe CT est devenu YT

La diphtongaison de È et de Ò en roman III

Formation de U antérieur, fermeture de O ( Ụ )

Introduction des mots savants

Disparition du système de cas

Le système vocalique sigolénois

Séparation de A antérieur et de A postérieur

La palatalisation moderne

E peut être prononcé I

Simplification des triphtongues

La prononciation proclitique

Les mots brefs

Effacement de S

Effacement de L

Effacement des consonnes finales

Consonantification des voyelles

Déplacement d'accent

Le suffixe ÈIR/ÈIRA

Le suffixe AOR devenu ÒUR

Palatalisation de GL

E devant R

L'interdiction

La négation

La restriction

L'action répétée

Les articles


Les pronoms


Les articles et pronoms démonstratifs

Les adjectifs et pronoms possessifs

Les adjectifs numéraux

Le sujet indéfini

Le présent simple

Le présent composé

Le passé simple

L'imparfait

Le futur simple

Le conditionnel

Le subjonctif

L'impératif

Conjugaison de Èsser

Conjugaison de Aver

Conjugaison de Faire


Marraire
Tèrras occitanas de Velai e Vivarés
Çais sètz benvengut.
Diluns 20 de novembre de 2017
doas oras e vint-a-sèt
A Prepaus | Mapa | Letra Marraire |
Crotz