Affaiblissement de DH intervocalique

Affaiblissement de DH intervocalique

Evolution de DH intervocalique issu de la première palatalisation

Nous avons vu que la première palatalisation romane, celle de C et de G devant E et I, a changé G en DH, c’est à dire en D palatal. Or, il semble bien que dans l’ensemble du domaine occitan, la période d’affaiblissement de D intervocalique n’était pas terminée quand cette palatalisation a atteint le stade DH, ce qui a amené DH à DZH.

En occitan central, DZH intervocalique connaît la simplification par renforcement que nous avons citée pour DZ, ce qui l’amène à DZH (probablement par une étape DH). Mais si DZH est passé en fin de mot suite à l'effacement de la voyelle finale, il n'est pas renforcé, et il s'efface en laissant un résidu palatal qui forme une diphtongue avec la voyelle précédente. Si on regarde globalement le domaine occitan, il semble que le renforcement ne se produit pas tout à fait en même temps sur tout le domaine; voyons d'abord pour le sud de l'occitan.

Renforcement de DZH en occitan central sud


R I

R II

R III

R IV

forme écrite

mĕdĭu « milieu »

mèdyo > mèdho > mèdzho

mèdzho > mètsh

miètsh

myètsh

mièch

pŏdĭu « puy »

pòdyo > pòdho > pòdzho

pòdzho > pòtsh

puòtsh > pòtsh > pètsh

pètsh

puèch

radĭare « rayonner »

radyare > radhare > radzhare

radzhar > radzhar

radzhar

radzhà

rajar

corrĭgĭa « courroie »

corredzha

corredzha

crredzh

credzh

correja

baptĭdĭare «baptiser »

baptedyare > baptedhare > baptedzhare

batedzhar

batedzhar

batedzhà

batejar

sudĭa « suie »
- forme supposée gauloise

sudya > sudha > sudzha

sdzha

sdzh

sdzh

suja

Mais d'autres mots ne connaissent pas le renforcement, c'est le cas des mots qui se terminaient par DZHE, mais aussi des mots terminés en ADZHO, ce qui laisse supposer que le renforcement a du se produire après l'effacement de E final, mais avant que l'effacement de O ne soit totalement accompli.

Effacement de DZH en occitan central sud, avec dégagement d'un résidu palatal


R I

R II

R III

R IV

forme écrite

lege « loi »

ledhe > ledzhe

letzh

lei

lei

lei

radĭu « rayon »

radyo > radho > radzho

ratzh

rai

rai

rai

maĭu « mai »

mayyo > madyo > madho > madzho

matzh

mai

mai

mai

Le nord de l'occitan central a connu le même processus, mais les mots terminés en DZHO ont également échappé au renforcement, ce qui laisse supposer que ce renforcement s'y est produit un peu plus tard ou que l'effacement de O final était accompli un peu plus tôt qu'au sud.

Effacement de DZH en Velay podien


R I

R II

R III

R IV

forme écrite

mĕdĭu « milieu »

mèdyo > mèdho > mèdzho

mètzh

mèi

mèi

mèi

pŏdĭu « puy »

pòdyo > dho > dzho

pòtzh > pòy > pòi

puòy > pòi > pòi > pèi

pi > pi

puèi

Dans le domaine de l'occitan oriental, dont fait partie notre parler sigolénois, le renforcement de DZH ne s'est pas produit, de la même façon que DZ n'a pas été renforcé comme nous l'avons vu dans l'article précédent. Après A, DZH intervocalique est devenu YZ, puis plus récemment Y (après les autres voyelles, DZH a été effacé, mais Y a pu apparaître récemment, nous reviendrons sur ce point dans un autre article)

Evolution de DZH en occitan sigolénois


R I

R II

R III

R IV

forme écrite

mĕdĭu « milieu »

mèdyo > mèdho > mèdzho

mètzh

mèi

mèi

mèi

pŏdĭu « puy »

pòdyo > dho > dzho

pòtzh > pòy > pòi

puòy > pòi > pòi > pèi

pèi > pi > pyzèi > pèi

puèi

radĭare « rayonner »

radyare > radhare > radzhare

radzhar

rayzar

rayzà > rayà

raiar

lege « loi »

ledhe > ledzhe

letzh

lei

lei

lei

radĭu « rayon »

radyo > radho > radzho

ratzh

rai

rai

rai

maĭu « mai »

mayyo > madyo > madho > madzho

matzh

mai

mai

mai

corrĭgĭa « courroie »

corredzha

corredzha

crre

crèy

corrèia

baptĭdĭare «baptiser »

baptedyare > baptedhare > baptedzhare

batedzhar

batear

bateà > batyzà > batyà

batear
(refait en bateiar)

sudĭa « suie »
- forme supposée gauloise

sudya > sudha > sudzha

sdzha

s

shẉ

suá

Le castillan n’a pas connu le renforcement, il suit la même évolution que nos parlers yssingelais : DZH intervocalique est effacé: ücorredzha > correa; après A, il devient Y : üradzhare « rayonner » > rayar, ümadzhore > mayor, ümadzho > mayo, üradzho > rayo .

Enfin, signalons qu'une partie nord de l'occitan, qui correspond au département du Puy-de-Dôme, n'a pas connu le renforcement de DZ, ni de DZH.

Evolution de DH intervocalique issu de la seconde palatalisation

J'appelle seconde palatalisation celle qui a concerné CA et GA et que nous avons vu dans un article précédent. En occitan oriental, DH intervocalique issu de cette palatalisation a connu l'affaiblissement de D intervocalique, tout comme D secondaire. Mais bien entendu la partie de cette zone orientale qui n'a pas connu la palatalisation, comme par exemple la Vésubie dans les Alpes-Maritimes, a conservé GA : secare > segar, necare > negar, … alors qu'elle a vita > via, feta > fea, blatu > bla, nĭtĭdiare > netear/netiar...

Nous avons donc en patois sigolénois l'évolution identique à celle de DH issu de la première palatalisation, avec les formes sear « faucher », near « noyer », buaa « lessive », … là où le Velay podien a sejar, nejar, bujada, … et le sud-occitan segar, segar, bugada.

Evolution de DZH intervocalique issu de la seconde palatalisation en occitan sigolénois


R I

R II

R III

R IV

forme écrite

secare «couper »

segare > sedhare > sedzhare

sedzhar

sear

seà > syza > sya

sear
(
refait en seiar)

necare « noyer »

negare > nedhare > nedzhare

nedzhar

near

neà > nyza > nya

near

bucata

bugada > budzhadza

bdzhadza

baa

bà

buaa
« lessive »

rĭca « sillon »
(mot gaulois)

rega > redha > redzha

redzha

re

rèi

rèia

L'arpitan a connu le même processus, mais DZH est devenu Y dans tous les cas : bateyir « baptiser », seyir « faucher », buyaa « lessive », reyi > rey. En aragonais, DZH est également devenu Y, et on a correia là ou le castillan a correa.

La comparaison des formes arpitanes « feya » et « rey(i) » nous confirme le processus exposé ici pour l'affaiblissement de D et de DH. En effet « feya » indique que l'on avait une consonne intervocalique non palatale maintenue en roman II qui a empêché le passage de A à IE.

Affaiblissement de DH en arpitan, comparé à celui de D


R I

R II

R III

R IV


rĭca

rega > redha > redzha

reidzha > reidzhie

reyi

rey


feta

fedza

feidza

feya

feya



Page suivante :

Le roman

Auteur : Didier Grange - 2014 - modifié 2016

Parler de Sainte-Sigolène

Le roman

Alphabet étendu

Quelques notions de phonétique articulatoire

Le système vocalique du roman occidental

L’accentuation romane

Sonorisation des consonnes intervocaliques sourdes

Palatalisation de C et de G devant E et I (première palatalisation)

Effacement des voyelles finales E et O

Effacement des voyelles posstoniques

Evolution de V latin

Affaiblissement de B intervocalique

Affaiblissement de D intervocalique

Affaiblissement de DH intervocalique

Affaiblissement de G intervocalique

Effacement de N instable en fin de mot

Conservation de AU primitif

La diphtongaison de È et de Ò en roman I

La diphtongaison de E et de O en roman II

Le groupe CT est devenu YT

La diphtongaison de È et de Ò en roman III

Formation de U antérieur, fermeture de O ( Ụ )

Introduction des mots savants

Disparition du système de cas

Le système vocalique sigolénois

Séparation de A antérieur et de A postérieur

La palatalisation moderne

E peut être prononcé I

Simplification des triphtongues

La prononciation proclitique

Les mots brefs

Effacement de S

Effacement de L

Effacement des consonnes finales

Consonantification des voyelles

Déplacement d'accent

Le suffixe ÈIR/ÈIRA

Le suffixe AOR devenu ÒUR

Palatalisation de GL

E devant R

L'interdiction

La négation

La restriction

L'action répétée

Les articles

Les pronoms

Les articles et pronoms démonstratifs

Les adjectifs et pronoms possessifs

Les adjectifs numéraux

Le sujet indéfini

Le présent simple

Le présent composé

Le passé simple

L'imparfait

Le futur simple

Le conditionnel

Le subjonctif

L'impératif

Conjugaison de Èsser

Conjugaison de Aver

Conjugaison de Faire


Marraire
Tèrras occitanas de Velai e Vivarés
Çais sètz benvengut.
Divèndres 28 d'abrial de 2017
quatre oras manca dos
A Prepaus | Mapa | Letra Marraire |
Crotz